Dimanche 1er septembre, Kurt LUEDERS joue BACH et ROUSSEAU sur les orgues de la collégiale de Mantes la Jolie


Kurt LUEDERS, grand organiste américain et vice-président de l’association Cavaillé-Coll, vous invite à écouter Jean-Sébastien BACH sur l’orgue de Bernard COGEZ et à découvrir la musique de Samuel ROUSSEAU (1852-1904) sur le grand orgue MERKLIN.

Dimanche 1er septembre 2013, 18 heures

Collégiale de Mantes-la-Jolie

L’organiste Kurt LUEDERS interprète BACH et ROUSSEAU sur l’orgue de choeur COGEZ et le grand orgue MERKLIN :

  • Jean-Sébastien BACH (1685 – 1750) :
    • Prélude et fugue en sol majeur, BWV 541
  •  Samuel ROUSSEAU (1852-1904) :
    • Scherzo
    • Berceuse
    • Offertoire en fa majeur

Entrée libre

Kurt LUEDERS

Kurt LuedersKurt Lueders est originaire des Etats-Unis et a étudié la musique à l’Université de Yale avant de poursuivre ses études d’orgue, de direction chorale et d’écriture musicale à Paris, notamment auprès de M. Duruflé, E. Souberbielle, A. Fleury et S. Caillat.  Il est diplomé de l’Institut Catholique (IML) et de la Schola Cantorum (Diplôme de Virtuosité).

Son activité de concertiste et de chercheur touche à toutes les époques du répertoire, mais son domaine de prédilection reste l’histoire, la littérature et l’esthétique de l’orgue du XIXe siècle de tous les pays, concrétisée depuis 1975 par des disques, articles, notices de dictionnaires musicaux (MGG, The Revised New Grove Dictionary, Dictionnaire de la Musique Française au XIXe Siècle, Lexikon der Orgel, Enzyklopädie der Kirchenmusik…), et de nombreux concerts, master classes et conférences sur quatre continents.

Il a publié de nombreux volumes de musique romantique injustement oubliée ; son activité comprend aussi la mise en valeur du répertoire pour harmonium, avec notamment deux CDs à son actif. Il se produit souvent en duo avec la violoniste Pascale Karampournis.
Kurt LUEDERS est organiste titulaire de l’Église Protestante Unie du Saint-Esprit à Paris et co-titulaire à l’église Saint-Maurice de Bécon-les-Bruyères (Courbevoie).

En tant que Vice-président de l’Association Aristide Cavaillé-Coll il dirige depuis 1978 de la revue spécialisée La Flûte Harmonique.  Après avoir assuré, de 1986 à 1999, les fonctions de secrétaire de la Societé Internationale des Facteurs d’Orgues (ISO) il a soutenu en 2002 une thèse de doctorat à l’Université de Paris-IV sur l’organiste-compositeur français Alexandre Guilmant (1837-1911).

Il enseigne désormais à l’Université de Paris-Sorbonne ainsi qu’au conservatoire agréé (CRC) de Plaisir (Yvelines).

Publicités
Cet article, publié dans Concert, orgue, Orgue de choeur, Orgue Merklin, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s